Un travail de sensibilisation constant

Josianne
Josianne Desjardins
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Année après année, la lutte contre les abus et la maltraitance chez les ainés revient au menu. Une nécessité puisque le message de sensibilisation doit être renouvelé, selon Lyne Normandeau, coordonnatrice d'Opération surveillance Anjou (OSA).

(photo: Isabelle Bergeron)

« C'est à refaire chaque année, il faut leur rappeler de ne pas ouvrir la porte aux inconnus, par exemple. Ce sont des habitudes qui se perdent », observe-t-elle.

C'est pourquoi l'organisme fait la tournée des Habitations à loyer modique (HLM) et des résidences pour personnes âgées annuellement pour donner des ateliers d'information.

En collaboration avec le Regroupement des organismes et des citoyens humanitaires d'Anjou (ROCHA), l'OSA produit des saynètes de prévention pour que les aînés puissent reconnaître les situations d'abus et de maltraitance.

« Ils doivent prendre conscience qu'un ami ou leur enfant peut agir comme un fraudeur ou abuser d'eux financièrement », affirme-t-elle.

L'organisme juge aussi important d'informer ce qu'implique la décision de porter plainte à la police.

Organisations: Regroupement

Lieux géographiques: Anjou

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires