Perturbations étudiantes à l’école secondaire Édouard-Montpetit

Steve
Steve Caron
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Piquetage et annulation des cours

L’école secondaire Édouard-Montpetit a été fermée les 24, 25 et 26 avril, en raison de manifestations étudiantes sur les terrains de l’établissement.

Christian Giguère, commissaire scolaire.

Mercredi (25 avril), de 150 à 300 élèves d’Édouard-Montpetit et étudiants du collège de Maisonneuve ont fait du piquetage sur les terrains de l’école. La direction de l’établissement a donc décidé d’arrêter les cours par mesure de sécurité.

Les manifestations ont été spontanées, puisqu’aucun vote de grève n’a été tenu. Les jeunes ont été libres de participer ou non.

« La décision de participer aux manifestations était personnelle. Personne n’a été forcée », indique Gabriel Chartier et Jean-Michel Fournier, tous deux membres du conseil étudiant d’Édouard-Montpetit.

Commissaire scolaire

Pris entre l’arbre et l’écorce, le commissaire scolaire du quartier, Christian Giguère, comprend la position des élèves et peut difficilement être en total désaccord avec celle-ci.

La situation des élèves d’Édouard-Montpetit est également très différente de celle de leurs aînés. On parle de trois journées de perturbations étudiantes et non pas de 11 semaines.

« Je suis content que les jeunes s’expriment. Ça démontre bien qu’ils ne sont pas si cyniques envers la politique. Il ne faut pas oublier que nous avons un rôle d’éducation à la citoyenneté à jouer. »

En tant que parent, sa position demeure la même, mais il prendrait le temps d’en discuter avec ses enfants.

« Quand les choses se passent dans le respect, les débats sont toujours sains », souligne-t-il.

Organisations: école secondaire Édouard-Montpetit

Lieux géographiques: Maisonneuve

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires