La guêpe fouisseuse élit domicile dans les carrés de sable

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’insecte est présent dans plusieurs parcs de MHM

Plusieurs citoyens ont remarqué, lors des chaudes journées d’été, la présence de guêpes qui zigzaguent à la surface du sable. Certaines se posent pour creuser et disparaissent sous le sable en quelques instants. Ce sont les guêpes fouisseuses aussi appelées « guêpes de sable ».

La Bicyrtes quadrifasciatus est une guêpe fouisseuse ou communément appelée « guêpe de sable ».

Bien qu’elles aiment se rassembler, les guêpes fouisseuses ne forment pas de colonie. Le risque d’être piqué est présent, mais demeure très faible. En effet, tout indique que ces guêpes ne sont pas agressives et qu’elles cherchent à éviter les humains, même quand ceux-ci les dérangent. Aucun incident n’a encore été rapporté à leur sujet.

Depuis 2008, des spécialistes de la Ville de Montréal étudient ces insectes, afin de développer des moyens respectueux de la santé humaine et de l’environnement pour qu’ils soient moins nombreux dans les aires de jeu.

Les guêpes fouisseuses aident à éliminer des insectes indésirables comme des mouches et des punaises. Une femelle peut en chasser plusieurs milliers par année pour nourrir sa progéniture.

De plus, elles pollinisent les fleurs des parcs et des jardins. Elles font partie de la biodiversité qu’il faut protéger.

Pour en savoir davantage sur les guêpes fouisseuses, les mesures préventives et de contrôle des populations mises de l’avant par la Ville de Montréal, on peut consulter le site Internet www.ville.montreal.qc.ca/jardinernaturellement. (S.C.)

Organisations: Ville de Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires