La naissance d’une tradition

Audrey
Audrey Gauthier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les joueurs de soccer de l’école secondaire Anjou.

Le Défi sportif a accueilli une nouvelle école cette semaine : l’école secondaire Anjou. Une quarantaine d’élèves ont participé à plusieurs disciplines, dont le soccer, l’athlétisme et le volleyball.

L’idée d’inscrire Anjou à cet événement sportif est venue de l’enseignante en éducation physique, Annick Legendre. « Il y a 10 ans, j’ai fait un stage à l’école Irénée Lussier pendant leur participation au Défi sportif. J’avais bien aimé mon expérience. Ayant toutes les classes d’élèves avec des difficultés, je me suis dit que nous ne devions pas passer à côté.

« Outre l’exercice physique, le Défi permet de créer des liens entre les joueurs, mais il permet surtout que ces jeunes puissent aussi représenter leur école », explique l’enseignante.

Le projet a commencé en septembre. « Nous avons intégré les différentes disciplines sportives dès la rentrée et nous avons formé les équipes », souligne-t-elle.

La performance n’est pas l'élément le plus important pour Mme Legendre. « Nous ne parlons pas de médailles. Nous voulons que les jeunes s’amusent, aient du plaisir à bouger et participent. Ils vivent toute une expérience. »

« Nous les initions à des choses qu’ils n’ont jamais faites », ajoute Nicolas Cayen, technicien en loisir de l’école secondaire Anjou.

Problèmes de transport

Les élèves et les accompagnateurs ont utilisé le transport en commun, lors du Défi sportif. Les problèmes techniques leur ont causé de nombreux soucis.

« Nous avons été pris dans le métro à quelques reprises à cause de pannes. Nous sommes alors arrivé en retard à nos matchs », mentionne M. Cayen.

« Même si la Société de Transport de Montréal est partenaire de l’événement, nous aurions aimé plus d’aide », avoue Mme Legendre.

Malgré les pépins liés au transport, l’école secondaire Anjou devrait devenir une habituée du Défi. « C’est sûr que nous allons revenir, affirme Mme Legendre. Cette année est un test pour nous. Nous voyons ce que nous devrons améliorer lors des prochains Défis, comme faire des campagnes de financement. »

Vivez avec nous le 29e Défi sportif AlterGo qui bat son plein jusqu’au 29 avril. Une compétition unique au monde regroupant 4000 athlètes de toutes déficiences (scolaire, relève et élite), 15 pays, 13 sports adaptés et 900 bénévoles.

Organisations: école secondaire Anjou, Défi sportif, complexe sportif Claude Robillard

Lieux géographiques: Anjou

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires