Coupe Dodge : un alliage d’extase et de déception

Thierry
Thierry Bourdeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Montréalaises savourent un titre, puis perdent le second

Favorite locale, les Canadiennes de Montréal bantam B ont fait plaisir à leurs partisans en remportant le volet féminin de la Coupe Dodge, dimanche, à l’aréna Chaumont. Le dénouement de cette journée a cependant été différent pour la troupe bantam AA.

Après la victoire de l’équipe bantam B, les Canadiennes de Montréal ont échappé la finale bantam AA. (Photo: Philippe Serafino)

Dominantes avant d’atteindre la finale provinciale, les Canadiennes bantam B ont gagné trois de leurs quatre premières victoires par jeu blanc. Or, le match ultime n’a pas été aussi facile contre les Harfangs des Laurentides.

Tirant de l’arrière 1-0 avec quelques minutes à écouler en troisième période, les Canadiennes ont ramené tout le monde à la case départ grâce au filet de Frédérique Bédard. La prolongation était donc nécessaire et Marijanne Desgroseilliers a joué les héros en trompant la gardienne adverse après cinq minutes de jeu.

Les Canadiennes ont ainsi complété un parcours sans faute de cinq victoires en sol angevin. Il s’agit de la seule formation montréalaise ayant remporté le titre québécois (sur 14 catégories).

Notons la prestation de la gardienne Amélie Benoit, qui n’a concédé que trois buts en cinq rencontres durant ce tournoi printanier.

À l’attaque, Isabelle Lacroix a mené le bal avec huit buts.

Le titre AA aux Élites

L’aréna Chaumont accueillait également les matchs de la Coupe Dodge dans la catégorie bantam AA. Même si elles ont peiné en début de tournoi, les Élites de l’Estrie ont mis le grappin sur le trophée convoité, privant ainsi la région de Montréal d’un doublé.

Défaites à leur deuxième match, les Élites ont eu besoin d’une période de surtemps pour accéder à la phase quart de finale. Elles ont ensuite collé deux victoires, pour finalement vaincre les Canadiennes de Montréal 4-2, en finale.

L’histoire de ce match se résume au dernier tiers. Les Élites y ont inscrit tous leurs buts. Noémie Beaulieu a réalisé presqu’à elle seule ce scénario avec un tour du chapeau en seulement deux minutes et 26 secondes!

Avant la finale, les Canadiennes avaient pourtant limité leurs adversaires à quatre buts en quatre matchs.

Organisations: BB aux Élites L’

Lieux géographiques: Harfangs des Laurentides, Région de Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires